01 40 15 15 17 Lun - Ven : 9h-20h
Sam : 10h-18h30

Nouvelle-Zelande

Généralités sur la Nouvelle-Zélande

Généralités sur la Nouvelle-Zélande

Climat

 

Pour les Maori, la Nouvelle-Zélande est le « pays du long nuage blanc », ce qui montre l’importance du climat notamment pour l’agriculture du pays.

Le climat néo-zélandais est maritime donc il change très vite ; on peut s’attendre à avoir un aperçu des quatre saisons en une seule journée. C’est un climat similaire à celui de l’Irlande. Sur l’île du Nord, le climat est subtropical, sur l’île du Sud il est tempéré. Se situant dans l’hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande a les saisons inversées. La saison la plus chaude va de décembre à février entre 20 et 30° et la saison la plus froide va de juin à août entre 10 et 15°.

Le climat est assez contrasté entre les régions montagneuses où les températures descendent jusqu’à -10° et les régions côtières très ensoleillées (+ de 2000 heures par an) aux températures douces.

 

Nature

 

La Nouvelle-Zélande est un pays très diversifié. La forêt tropicale au nord, les fjords au sud en passant par des sites volcaniques et des montagnes qui culminent à 3754m. Comme c’est une île, sa faune et sa flore sont parmi les plus inhabituelles du monde : l’essentiel des espèces animales ou végétales ne se retrouvent pas ailleurs !

La Faune

A l’origine, 80% du territoire était couvert de forêt et il n’y avait aucun mammifère, excepté ceux qui nagent (lions de mer) ou qui volent (chauve-souris). Malheureusement, en s’installant en Nouvelle-Zélande, l’Homme a apporté avec lui des rats et des chiens qui ont entraîné la disparition de nombreuses espèces animales, surtout des oiseaux. Tous les animaux importés se sont multipliés rapidement, du fait de l’absence de prédateurs naturels, ce qui a contribué à la déforestation. Les animaux spécifiques à la Nouvelle-Zélande sont nombreux mais la plupart des espèces sont éteintes, comme le moa, cousin de l’autruche. Aujourd’hui, il reste bien sûr le kiwi, emblème du pays, beaucoup de petits marsupiaux, de lézards de grenouilles et une grande variété d’insectes, comme le weta, criquet le plus lourd du monde qui peut atteindre la taille d’une souris. Il n’y a pas du tout de serpents dans ce pays, mais on trouve un reptile appelé tuatura qui fait partie des fossiles vivants, une espèce qui a survécu depuis la préhistoire. La Nouvelle-Zélande est aussi réputée pour son grand nombre de moutons : 40 millions pour 4.3 millions d’habitants. C’est le 6e producteur d’ovins au monde.

La Flore

La flore native de Nouvelle-Zélande reste verte toute l’année, mais les arbres importés par les migrants se colorent en automne. L’arbre géant kauri était courant avant l’arrivée des colons, mais aujourd’hui il n’en reste plus beaucoup. C’est l’un des arbres les plus grands du monde et son tronc permet d’obtenir le plus de bois. De ce fait, beaucoup de kauri ont été abattus pour construire les installations des Européens. Il est intéressant de noter que la plupart des plantes de Nouvelle-Zélande existe dans une plus grande taille que dans le reste du monde. La plante emblématique du pays est la fougère, il en pousse de multiples variétés. Il existe aussi beaucoup d’herbes et de mousses puisque la Nouvelle-Zélande est un pays très vert. C’est le deuxième producteur de kiwi (fruit) au monde, derrière l’Italie. Depuis quelques années, les vignobles néo-zélandais connaissent un grand succès et les statistiques prévoient une exportation de vin pour 1 milliard de dollars d’ici 2010.

 

Culture

 

La Nouvelle-Zélande a trois langues officielles : l’anglais, le maori et le langage des signes néo-zélandais.

La culture néo-zélandaise découle d’influences à la fois coloniale et maori. Les valeurs profondes de la tradition maori sont la vie en communauté, le partage et l’harmonie avec la nature. Parmi les arts maori, on peut relèver la danse du haka, le ta moko (tatouage permanent sur le visage) ou encore la sculpture, où l’influence de la nature est marquante. Beaucoup de bijoux sont inspiré du motif de la fougère.

Après plusieurs générations apparaît la culture pakeha appartenant aux Néo-Zélandais d’origine européenne. Beaucoup de Maori ont emprunté à la culture pakeha. Par exemple, ils ont délaissé leur spiritualité d’origine polynésienne pour se convertir au christianisme. Ils ont été appris à lire, écrire et parler l’anglais.

Inversement, la culture maori a influencé la culture pakeha, notamment avec le haka. Chaque année a lieu un haka géant à Londres pour commémorer le traité de Waitangi. La plupart des participants sont des pakeha.

 

Sport

 

Cela peut paraître surprenant, mais le sport officiel de la Nouvelle-Zélande est le cricket. La nation néo-zélandaise fait partie des 10 pays au monde à pouvoir participer à la compétition de Test Cricket dont un seul match peut durer jusqu’à 5 jours !

Le rugby en Nouvelle-Zélande

L’équipe nationale de cricket ne connaît pas autant de succès que l’équipe de rugby, les All Blacks, internationalement connus. Il s’agit de l’équipe nationale avec le plus fort taux de victoire au monde. Introduit dans les années 1860, le rugby est très populaire en Nouvelle-Zélande. Chaque match débute avec le haka, danse rituelle maori effectuée avant un combat pour intimider l’adversaire. Le plus souvent, la version du haka qui est présentée et celle du « Ka Mate » mais en 2005 on a pu voir une version plus violente et controversée, le « Kapa o Pango » où apparaît un mouvement de tranchement de gorge.

All Blacks, le saviez-vous ?

Contrairement à l'idée répandue, les All Blacks ne s’appellent pas ainsi en référence à la couleur de leur maillot. Tout commence en 1905, quand un journaliste anglais fait un reportage sur l’équipe de rugby de Nouvelle-Zélande. Admirant leur technique, il constate qu’ils jouent tous comme des arrières (« they are all backs »). Au moment de la publication de l’article, on s’aperçoit avec étonnement qu’une faute d’orthographe s’est glissée pendant l’impression, les « all backs » deviennent les « all blacks ». C’est une des équipes la plus connue au monde et le maillot est l’un des plus vendus.

Sport extrême :

La Nouvelle-Zélande est le pays du zorbing ! Cette activité insolite consiste à dévaler une pente ou une chute d’eau enfermé à l’intérieur d’une grosse bulle en plastique, que l’on appelle ballule. Sensations garanties !

 

Découvrez également les lieux à ne pas manquer.

Créez votre voyage sur mesure à partir de nos offres