01 40 15 15 17 Lun - Ven : 9h-20h
Sam : 10h-18h30

Nouvelle-Zelande

La Nouvelle-Zélande en bref

La Nouvelle-Zélande en bref

NZ Pratiques

 

Conduite : Attention, en Nouvelle-Zélande on roule à gauche ! Pour louer une voiture, le permis de conduire international est obligatoire et il faut avoir au moins 21 ans. Une assurance sera exigée pour les conducteurs de moins de 25 ans.

Décalage horaire : Quand on est à l’heure d’été en France, il y a 10 heures de décalage horaire avec la Nouvelle-Zélande. Quand on est à l’heure d’hiver, il y a 12 heures de décalage.

Electricité : La tension électrique est la même qu’en France (220-240V) mais un adaptateur reste indispensable pour les prises, dont le format diffère.

Téléphone : préfixe 0064 pour la Nouvelle-Zélande (pour info : 0033 pour la France)

Travailler : Vous rêvez de travailler en Nouvelle-Zélande ? Nous vous recommandons de consulter le site officiel de l’immigration où vous trouverez toutes les infos utiles dans vos démarches d’obtention d’un visa de travail en tant qu’immigrant.

Vaccins : Aucun vaccin n’est nécessaire, il n’y a pas d’animaux dangereux ni de maladies graves en Nouvelle-Zélande.

Visas : Deux cas de figure s’appliquent en termes de visa pour la Nouvelle-Zélande. Cela dépend de l’objet de votre voyage : séjour touristique de moins de 3 mois ? Séjour dans le cadre du programme Visa Vacances Travail ? Consultez vite notre rubrique spécialement dédiée au visa pour la Nouvelle-Zélande.

 

Tout sur la Nouvelle-Zélande

 

Géographie

La Nouvelle-Zélande se situe à 2000 km de l’Australie et se compose principalement de deux grandes îles, appelées île du Nord et île du Sud. On compte 12 moutons par habitant, taux record dans le monde ! Le pays est peuplé de 4.3 millions d’habitants, soit 15 fois moins qu’en France et s’étend sur 268 680 km², ce qui équivaut à 40 % de la superficie française. La population comprend 78% d’Européens, 15% de Maori, 9% d’Asiatiques et de nombreuses minorités du Pacifique. L’Ile du Sud est la plus grande et la plus rurale. Elle est traversée en longueur par une chaîne de montagne. La Nouvelle-Zélande a accès à une zone maritime qui fait 15 fois la taille du continent, l’océan lui procure beaucoup de ressources, notamment poissonneuses. Le pays possède plus de 15000 km de côtes.

Le lac Taupo qui mesure 616km² est situé dans une caldeira, une dépression au sommet du volcan du même nom. Ce volcan est entré en éruption en 24 500 avant Jésus-Christ, et sa force éruptive équivalait à plusieurs bombes atomiques. A ce jour, 3 volcans sont en activité. Il y a des tremblements de terre presque tous les jours, mais ils sont de faible intensité.

Histoire

La Nouvelle-Zélande a été peuplée il y a 1000 ans par les Maori, peuple venu de Polynésie. Par conséquent, c’est l’un des derniers pays sur lequel l’Homme a mis pied. Les Européens ne sont arrivés pour la première fois qu’en 1642, avec Abel Tasman et son navire hollandais. Ce sont des cartographes néerlandais qui nomment les îles « Nouvelle-Zélande » en hommage à une province néerlandaise. Pendant plus d’un siècle, aucun Européen n’accède au pays, jusqu’à l’arrivée du capitaine Cook en 1770. Le territoire a été colonisé et a fait partie de l’Empire britannique jusqu’à son indépendance en 1947. Les Anglais ont volé le territoire des Maoris avec le traité de Waitangi en 1840, et on pensait alors qu’ils allaient disparaître et s’assimiler aux Européens. Pourtant, ils ont réussi à garder leur culture. Depuis les années 1960, les Maori sont actifs en politique pour que leurs droits soient reconnus, et ils ont reçu un début d’indemnisation pour compenser la perte de leurs terres.

La Nouvelle-Zélande est le premier pays au monde à avoir octroyé le droit de vote aux femmes en 1893. D’après une étude de mai 2009 parue dans le magazine Forbes, c’est l’un des pays où les habitants sont les plus heureux. La Nouvelle-Zélande est, encore aujourd’hui, sous l’autorité de la reine d’Angleterre. Le tourisme a connu un regain d’intérêt après la sortie du film Le Seigneur des Anneaux qui y a été tourné.

Tous les 25 avril est célébré le « jour de l’ANZAC (Australian and New Zealand army corps) » en hommage aux soldats australiens et néo-zélandais qui ont combattu pendant la Première Guerre Mondiale. A cette occasion, on dépose un coquelicot sur la tombe des vétérans. C’est un jour férié en Nouvelle-Zélande comme en Australie.

Symboles

La Nouvelle-Zélande est représentée par deux symboles. Tout d’abord, on trouve le kiwi, nom parfois utilisé pour désigner les Néo-Zélandais. Il s’agit d’un oiseau qui ne vole pas et qui est en voie de disparition. Par rapport à sa taille (celle d’une poule), il pond l’œuf le plus gros et c’est le mâle qui le couve. Le deuxième emblème du pays est le ponga, une fougère arborescente qui peut atteindre 10 mètres et qui est imprimée sur le maillot des All Blacks. Le dessous de ses feuilles vertes est argenté.

Hymne

Jusqu’en 1977, la Nouvelle-Zélande utilisait l’hymne britannique « God Save The Queen ». Depuis, elle a son propre hymne « God Defend New Zealand » (Dieu défend la Nouvelle-Zélande) mais l’hymne britannique reste utilisé pour certaines cérémonies. L’hymne néo-zélandais est composé de couplets en anglais et en maori dont vous trouverez la traduction ci-dessous :

Hymne de la Nouvelle-Zélande :

Anglais :
God of Nations at thy feet
In the bonds of love we meet;
Hear our voices we entreat;
God defend our free land;
Guard Pacific’s triple star;
From the shafts of strife and war;
Make her praises heard afar
God defend New Zealand.

Maori :
E Ihoa Atua,
O nga iwi matou ra;
Ata whakarongona,
Me aroha noa;
Kia hua ko te pai
Kia tau to ata whai;
Manaakitia mai
Aotearoa

Français :
Dieu des nations, à tes pieds
Nous nous rassemblons liés d'amour
Écoute nos voix, nous te prions,
Dieu protège notre pays libre.
Protège l'étoile triple du Pacifique
Des flèches du conflit et de la guerre.
Fais entendre ses louanges partout,
Dieu protège la Nouvelle-Zélande.

 

Découvrez également les lieux à ne pas manquer.

Créez votre voyage sur mesure à partir de nos offres